Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Aurélie
Age 28
But du voyage WH Visa
Date de départ 18/11/2007
Nom Barbier
    Envoyer un message
Durée du séjour 1 an
Nationalité France
Description
Suivi de mes voyages
Note: 4,1/5 - 71 vote(s).




Localisation : Australie
Date du message : 26/08/2008
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 Alice Springs - Kata Tjuta

Aujourd`hui direction la visite des Olgas. Au alentour de Uluru, il y a pas mal de formation rocheuse, c`est donc un autre site du meme genre. Au lieu de ne former qu`un seul rocher, il s`agit de plusieures roches arrondies. Magnifique a voir avec du relief, des couleurs. Le temps aujourd`hui n`est pas aussi beau mais la roche rouge reste magnifique.

````Les Européens pénètrent dans le désert occidental australien dans les années 1870. Les monolithes d'Uluru et de Kata Tjuta furent cartographiés durant l'expédition montée pour la construction de la ligne télégraphique d'Overland (Australian Overland Telegraph Line) en 1872.

Dans deux expéditions séparées, William Ernest Powell Giles et William Christie Gosse sont les premiers explorateurs européens dans la région. En 1872 Ernest Giles découvre Kata Tjuta depuis le Kings Canyon et le nomme Mont Olga, l'année suivante Gosse découvre Uluru et le nomme Ayers Rock, du nom de Sir Henry Ayers, le premier ministre d'Australie-Méridionale de l'époque.

D'autres expéditions suivent afin d'étudier les possibilités d'élevage dans la région.

A la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle les rapports entre les autochtones (la tribu des Anangu) et les fermiers européens sont conflictuels, la compétition pour les ressources entraîne des réactions violentes et nécessite une présence policière accrue. Entre 1918 et 1921 de large portion de l'Australie-Méridionale, de l'Australie-Occidentale et du Territoire du Nord sont déclarés réserves d'aborigènes. En 1920, une partie du parc est déclarée réserve aborigène (sous le nom de South-Western ou Petermann Reserve) par le gouvernement australien.

Les premiers touristes arrivent en 1936, en 1948 le premier véhicule touristique pour Uluru voit le jour. Vers la fin des années 1950 un service de bus touristiques se met en place. En 1958 pour répondre à l'accroissement de la pression touristique, la région actuelle du parc est détachée de la Petermann Aboriginal Reserve pour devenir le Ayers Rock - Mt Olga National Park sous l'égide de la Northern Territory Reserves Board. Le premier ranger est une figure mythique de l'Australie intérieure, Bill Harney. En 1959 un motel est construit puis un aérodrome.

Le Aboriginal Land Rights (Northern Territory) Act est promulgué en 1976, il signifie qu’après plusieurs années de luttes, les droits aborigènes sur la terre sont reconnues dans la loi australienne. En 1985, un accord de gestion partagée est conclu entre le service des parcs australiens et les aborigènes. Depuis le parc est géré en partenariat entre les autochtones et les services de l'état.

En 1987, l’Uluru National Park est listé sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en tant que site naturel [1]. En 1993 le nom du parc devient parc national d'Uluru-Kata Tjuta et l’année suivante il est listé sur la liste de l'UNESCO en tant que patrimoine culturel. Cette double reconnaissance montre bien le rôle de ce site dans la culture aborigène. ````

 

Rando au milieu des Olgas pendant environ 2h.

On reprend la route en debut d`aprem pour se diriger vers l`Uluru. Enfin m`y voila. Devant ce reve tant attendu. Pour tout vous dire, je suis moins impressionnee que lorsqu`on le voit a la TV ! Mais non pas blasee !!! mais je sais pas. Bon ok ca reste, un monument, lorsque tu vois ca devant toi, ouahhhh. Et la, tu te dis, ca y est, j`y suis. Tu admires, tu contemples et tu garde le silence. Juste le besoin de profiter de cet instant.

Je repense a tout ces gens qui en revent (n`est ce pas papa !) et moi, j`ai la chance d`etre devant.

On se ballade donc un peu sur un cote avec quelques explications par le guide, notamment sur les traditions aborigenes, l`endroit reserve aux femmes, aux hommes, les legendes...

Apres ce petit tour, nous voila parti un peu plus loin en car pour aller admirer le coucher du soleil. Ouahhhhhh. Il est impressionant d`admirer le changement de couleur de ce cailloux en fonction de la luminosite du soleil... Moment magique. Coucher de soleil, encore et toujours wonderful !


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Aurélie ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty